5 clés essentielles pour engager facilement la conversation

5 clés essentielles pour engager facilement la conversation

Certain-e-s d’entre nous ont peur d’aller à la rencontre des gens, peur de les aborder. On ne sait pas toujours quoi faire, ni comment, et on préfère ne rien tenter. Mais comme dit le proverbe : « Qui ne tente rien, n’a rien ! ». Voici les 5 clés essentielles pour engager facilement la conversation !

conversation facile

 

1. L’attitude est primordiale pour aborder correctement les personnes

Avant même de parler à quelqu’un : nous observons. En effet, nous observons le monde qui nous entoure et les gens qui nous entoure. Parfois, nous essayons de deviner qui sont ces personnes, juste en les regardant. C’est leur attitude qui nous permet de nous faire une idée.

Ainsi, la meilleure attitude à adopter est d’être à la fois détendu-e, affirmé-e et souriant-e. Cette attitude donne l’impression que l’on est ouvert-e-s aux autres, bienveillant-e-s et que l’on sait ce que l’on vaut/veut. Vous devez avoir l’esprit léger. Ne soyez pas dans l’attente ou dans la demande mais plutôt dans l’idée de partager quelque chose.

femme : conversation facile

En bref, si vous adoptez cette attitude, vous permettez aux autres de se faire une bonne impression de vous. Vous déclencherez l’envie de faire votre connaissance, de vous parler.

 

2. Choisir les interlocuteurs à aborder

Le choix de vos interlocuteurs est important ! En effet, si vous vous adressez à quelqu’un qui préfère rester tranquille et seul-e, vous aurez de fortes chances d’avoir un refus. Le respect de l’autre est primordial. Tout réside dans l’observation !

NB : L’important est de toujours rester respecteux-se ! Si en allant voir une personne, on vous dit « Non », respectez cette volonté.

Observer les gens qui vous entourent et demandez-vous quelles sont les personnes qui semblent ouvertes aux autres, qui adopte l’attitude décrite précédemment. Vous aurez beaucoup plus de succès avec ces personnes qu’avec celles qui adoptent une position fermée et qui ne cherchent pas le regard des autres.

 

3. Aborder une personne : que dire ?

En soi, ce que vous allez dire en premier n’a pas vraiment d’importance. Je me répète mais : l’attitude est primordiale ! Le ton de votre voix, la façon de dire les choses aura beaucoup plus d’impact, et c’est cette attitude qui décidera de la suite de la conversation. Restez détendu-e, souriant-e et à l’écoute.

Pour ce qui est de vos premières paroles, je pense qu’on est tou-te-s passé-e-s par là. Imaginer la scène, formuler et reformuler les phrases dans notre tête… Plus vous vous poserez de questions et plus cela se verra ! Pour aborder quelqu’un, vous avez plusieurs possibilités :

  • Vous pouvez parler de l’endroit où vous êtes, de la situation dans laquelle vous vous trouvez.

Imaginons que vous êtes dans un bar. En premier lieu, vous pouvez tout simplement parler de l’endroit. « Je ne suis jamais venu-e dans ce bar, un conseil sur les cocktails ? »

  • Vous pouvez parler de vous ou de ce que vous ressentez sur le moment.

Restons dans notre bar. Typiquement, vous pourrez dire « Je me sens un peu dépassé-e par tout ce choix ! Comment faîtes-vous pour choisir ? »

  • Vous pouvez aussi parler directement de votre interlocuteur

« Salut ! Vous aimez l’endroit ? »

Vous pouvez également être plus original-e et plus direct-e dans votre approche ! Néanmoins, si une telle démarche vous inquiète, n’ayez pas peur de rester basique. Comme je le disais, seule l’attitude compte réellement.

 

4. Où aborder des gens ?

En soi, vous pouvez aborder des personnes n’importe où. A vrai dire, il n’y a pas de lieux propices à la rencontre. Que cela soit dans un bar, en soirée, devant votre taff, dans les transports en commun. Le lieu n’est pas important, si vous respectez les précédents conseils.

 

5. Acceptez le « non »

Par expérience, je sais que certain-e-s d’entre nous ont peur du « Non ». Généralement, ces personnes ne préfèrent rien tenter, rester dans leur zone de confort pour limiter les possibilités de ce « Non ». (La zone de confort, qu’est-ce que c’est ? On en parle ici.)

Mais comme dit le proverbe : « Qui ne tente rien, n’a rien ! ». En somme, il faut démystifier ce « Non ». Si jamais une personne vous fait comprendre qu’elle n’a pas envie de parler, ne le prenez pas personnellement ! Cela peut être son humeur du jour, la situation actuelle, des pensées qui l’occupent ou tout simplement qu’elle n’a pas envie de faire connaissance. Bref, ce n’est pas grave ! Respecter cette personne en lui disant que l’on comprend tout en gardant une attitude détendue et souriante est tout à votre honneur.

En adoptant ce comportement, vous devriez ressortir de ce face-à-face en héros/héroïne ! Vous verrez que finalement, contre toute attente, ce « Non » n’était pas si terrible que ça. Et la prochaine fois, qui sait, vous ferez peut-être une merveilleuse rencontre 😉 !

Et si cette année on se décidait à surpasser nos peurs ? Prêt-e-s à faire plein de rencontres ?

 

Article rédigé par Laura Martin, Fondatrice de Life&You

Sources :

  • http://www.vivremavie.com/Club/7-cles-essentielles-pour-engager-facilement-une-conversation-avec-quelquun/
  • http://www.prendreconfiance.com/conseils-aborder-inconnu/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :