Arrêtons de nous dévaloriser !

Arrêtons de nous dévaloriser !

Aaarf, je vous entends d’ici ! « Moue c’était pas génial ça », « Pfff, jamais j’aurais autant d’assurance que Manon », « En vrai… Je suis nul-le ». Et si on commençait par arrêter de se dévaloriser ? Genre, maintenant, tout de suite ! Je vous propose de comprendre d’où cela vient et 5 astuces pour enfin parvenir à changer la donne !

La dévalorisation, votre habitude ou pas ?

Je ne sais pas vous, mais moi cela m’est souvent arrivé de me dévaloriser sans le savoir ! Je mettais ça sur le compte de mon pragmatisme et réalisme (ils ont bon dos ces deux-là). Alors avant de voir pourquoi la dévalorisation est à éviter et comment on peut faire pour arrêter cette mauvaise habitude, je vous propose de vérifier si cela vous arrive ou pas ! 

Suivez le chemin 😉 ! Le mieux est de re-penser à différentes situations où vous avez obtenu ce que vous désiriez, et inversement. Quelle a été votre réaction par la suite ?

Dévaloriser_chemin

Petites explications de cette image. Côté « dévalorisation », il s’agit d’un cercle vicieux. Plus vous vous dévalorisez, plus vous avez une image de vous-même pas très glorieuse. Lorsque l’on se dévalorise, on a tendance à se comparer avec autrui et à penser que nos actions, nos besoins et nos sentiments ne sont pas légitimes. C’est pourquoi on ne s’autorise pas à agir et à exprimer ses sentiments et besoins.

A l’inverse, côté « valorisation », vous avez une bonne image de vous-même. Quoi qu’il se passe, vous vous autorisez à agir à nouveau et à exprimer vos sentiments et besoins, allant jusqu’ à changer les situations désagréables en succès !

La dévalorisation par les complexes et la comparaison

La dévalorisation passe souvent par les complexes ou par la comparaison avec les autres. On se concentre sur une cause précise, que cela soit notre physique, nos compétences, notre caractère, etc. Et on se persuade d’une réalité qui n’en est pas une.

En vous comparant aux autres, vous les mettez sur un piédestal ! Alors forcément comparé à cela, vous êtes tout-e petit-e… Mais c’est loin d’être la réalité !

De même, le problème avec les complexes, c’est que très souvent on se focalise dessus au point d’en oublier le reste ! Vous pouvez ne pas aimer un trait physique ou un trait de caractère, mais il ne faut pas généraliser ! D’une, ce n’est pas parce que celui-là ne vous comble pas de bonheur que vous n’avez pas d’autres traits magnifiques ! Et de deux, ce n’est pas parce vous, vous ne l’aimez pas qu’il en va de même pour les autres.

Vous avez sûrement vu la publicité de Meetic ?

Peu importe quelle marque est derrière cette publicité, le message reste réel ! Ce que vous n’aimez pas chez vous sera aimé par quelqu’un d’autre !

Je partage avec vous une autre vidéo que j’adore ! Elle montre à quel point l’image qu’on a de nous est fausse. Personnellement, je l’ai trouvé très inspirante ! (Bon, il n’y a que des filles dans cette vidéo, mais le message derrière est le même pour tous ! P.S : si vous en connaissez une avec et pour des hommes, je suis preneuse !)

Dove la vraie beauté : portraits robots 

Les 5 astuces pour arrêter de se dévaloriser

1. Débarrassez-vous de vos complexes

Le mieux est de comprendre d’où ils viennent ! Le complexe vient souvent d’une phrase qu’on a entendu il y a longtemps, d’une situation ou d’une réaction de notre entourage. Réfléchissez, faîtes appel à votre mémoire pour retrouver ce moment. Généralement, cela provient que d’une seule phrase ou réaction. Phrase que l’on a pris comme la réalité, alors que non… c’était le point de vue d’une seule personne. Et personne n’est assez important pour que vous vous basiez sur ses paroles.

2. Arrêtez de vous comparer aux autres

Chaque personne est unique, avec ses propres qualités et défauts ! La perfection n’existe pas ;). Il y a des domaines où untel aura plus de facilités, plus d’expérience que vous, certes. Mais sur un autre domaine, ce sera l’inverse. Lorsque vous vous comparez avec quelqu’un, vous oubliez cette deuxième phrase ! Alors à quoi bon continuer à comparer lorsqu’on sait pertinemment que l’on n’est pas réaliste ? 🙂

Et puis, pour ne pas oublier que vous aussi vous avez des qualités et des atouts, je vous conseille de les recenser ! (Lancez-vous des tonnes de fleurs pendant cet exercice !) Si vous en avez besoin, re-lisez votre liste de temps en temps. Histoire que cela reste dans votre mémoire.

3. Sortez de votre zone de confort

Cela vous permettra de sortir du schéma de la dévalorisation ! Et même de réaliser des choses dont vous ne pensiez peut-être pas être capable. (On a écrit un article sur ça, venez le lire !)

4. Acceptez l’échec

Voyez les échecs comme une expérience. Dites-vous bien que la prochaine fois vous ne pourrez que faire mieux ! C’est beaucoup plus motivant de ce point de vue, non ?

5. Adoptez une attitude positive

Peu importe ce que vous entreprenez ! Faites-le avec toute votre énergie. Soyez convaincu-e que vous pouvez le faire ! Votre confiance en vous sera décuplée, et il est beaucoup plus simple d’arriver à ses objectifs lorsqu’on sait que c’est réalisable, plutôt que l’inverse. 

Prêt-e à arrêter de se dévaloriser ?! Et si on faisait un petit jeu ? Comptez le nombre de fois, sur une semaine, où vous avez réussi à changer vos dévalorisations en valorisations ! On joue avec vous 😉 le compte rendu prochainement !

En attendant prenez soin de vous,

Article rédigé par Laura, Fondatrice de Life&You

Source : http://www.ithaquecoaching.com/articles/mecanismes-de-valorisation-et-devalorisation-de-soi-406.html

 


Vous souhaitez aller plus loin en vous débarrassant de vos croyances limitantes & en osant vous affirmer ? Découvrez notre programme d’accompagnement « Oser tout ou presque » !


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :