Merci toi qui es infréquentable

Merci toi qui es infréquentable

Merci toi qui es infréquentable

Police surarmée, grand grillage, cameras et vigiles pour sécuriser les immeubles et une petite rue qui grimpe dans la montagne. Je viens d’arriver à Rio. Je me suis réservé une petite auberge qui porte le doux nom de « chill hostel », un bon camp de base pour découvrir Rio.

J’ai juste oublié de regarder un détail… Elle se trouve en plein milieu d’une favela. Ce lieu totalement déconseillé aux touristes, ce monstre qui vous arrachera tout ce que vous possédez si vous y entrez.

Merci dans les favelas

 

Et à première vue, les rumeurs ont raison.

La police me regarde d’un air suspect (« qu’est-ce qu’un gringo fout ici ? »), les autres touristes sont bien loin d’ici et en plus du stress, je grimpe dans la montagne abrupte où je finis par me perdre dans un dédale de petites ruelles, d’escaliers, de petits chemins. C’est là que je pense que je n’en sortirais plus jamais.

Puis un jeune homme vient me parler, totalement affolé, je ne comprenais même pas ce qu’il me disait. Pourtant il me demandait simplement si j’avais besoin d’aide. Il fera tout le tour de la favela avec moi pour m’aider à trouver mon auberge. Et repartira à ses occupations avec une bonne poignée de main et un « Ciao meu amigo ».

Tu ne t’en doutes surement pas, mais ce que tu as fait pour moi ce jour-là n’a fait que totalement confirmer la rumeur. En 5 minutes, tu m’as dépossédé de toutes mes illusions, tu as détruit tout ce que j’ai pu entendre sur toi pendant toutes ces années. Tu seras le premier à me prouver votre gentillesse, et il en aura bien d’autres par la suite.

 

Ceux qui disent que vous êtes des infréquentables, le sont bien plus que vous.

 

Merci infiniment à toi, mon guide dans Babylonia. Merci mon ami.

M.

 


« Si vous aussi vous aimeriez partager une histoire ou une expérience : rendez-vous sur cette page et complétez le formulaire ! Nous avons hâte de vous lire ! »


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :