Le mythe de la créativité

Le mythe de la créativité

Vous connaissez le syndrome de la page blanche ? C’est ce qui m’est arrivée pour écrire cet article. Un comble, me direz-vous, pour un article sur la créativité… ! Mais, d’un autre point de vue, c’est un très bon exemple : je pensais ne pas être assez créative pour réussir à écrire et finalement je me suis aperçue que c’était faux. Le mythe disant que la créativité n’est accessible qu’à certaines personnes est bel et bien FAUX !

Créativité mythe

L’effondrement du mythe

Avez-vous déjà fait des châteaux de sable étant petit-e ? Ou des dessins de toutes les couleurs sans queue ni tête ? Pour la plupart d’entre nous la réponse est bien évidemment : OUI ! A cet âge, la créativité était donc au rendez-vous !

Pourtant, je ne dois pas être la seule à penser que ce domaine ne fait pas partie de mes compétences. Je me suis souvent demandée ce que ces personnes à l’imagination débordante avaient de plus que moi ! En réalité, tout est question de point de vue.

Il ne faut point se leurrer, les célèbres compositeurs, auteurs, peintres, et même les scientifiques ne créent pas de nouvelles choses du jour au lendemain ! L’idée n’apparaît pas toute seule dans un rêve ambigu ! C’est le fruit de beaucoup de travail, d’ouverture d’esprit et de curiosité.

Or, si je ne m’abuse, nous pouvons tous faire preuve de travail, d’ouverture d’esprit et de curiosité, non ?

Michel-Louis Roquette a écrit un livre sur la créativité. Sur ce propos, il dit : « En tant que capacité personnelle qui s’exprime par un certain niveau de performance, « la créativité » dépend de facteurs cognitifs, conatifs, émotionnels et environnementaux. Chaque personne présente un profil particulier sur ces différents facteurs. » Concrètement, cela signifie que nous sommes tous différents et uniques, mais que chacun de nous possède des compétences que nous pouvons utiliser dans le but d’être créatif !

 

Du travail : oui mais comment ?

Certaines méthodes sont plus connues que d’autres. Si je vous dis « brainstorming » ? Ça vous parle ? Mais il existe d’autres méthodes de créativité : l’approche libre par ce qu’on appelle la pensée analogique et l’approche structurée par ce qu’on appelle les schèmes fondamentaux.

Suivant votre profil et vos préférences, vous serez plus à l’aise avec l’une ou l’autre de ces méthodes. Petit focus pour mieux comprendre :

  • Brainstorming

Le brainstorming est utilisé pour rechercher des idées originales. Le but premier de cette méthode est de dissocier la phase de production de la phase d’évaluation. En gros, plus vous donnez de suggestions, mieux c’est ! Et cela, sans censurer vos idées.

Le plus compliqué dans la créativité est la peur des jugements, que cela soit vos propres jugements ou ceux des autres. Si vous arrivez à créer une atmosphère de confiance, vous serez beaucoup plus à l’aise pour produire des idées.

Cette méthode est beaucoup utilisée dans la communication, souvent en groupe puisque les idées des uns engendrent les idées des autres ! #Effetbouledeneige

Néanmoins, si vous êtes comme moi, vous aurez du mal à vous sentir assez à l’aise pour laisser votre esprit vagabonder. (Petit conseil pour vous : allez voir la méthode suivante 😉 )

  • Schèmes fondamentaux

Personnellement, j’ai toujours été plus à l’aise dans un cadre structuré ! C’est un peu la base des schèmes fondamentaux.

1. Observation de multiples idées nouvelles

Exemple : Vous souhaitez re-décorer votre chambre, mais vous n’avez pas d’idées précises ? Feuilletez les magazines, allez voir sur Pinterest, regardez les vitrines des magasins ! Emmagasinez toutes les images possibles et inimaginables !

2. Extraction des principes fondamentaux

Cette étape a l’air bien compliqué dit comme ça mais en fait, il s’agit simplement d’analyser ce qui revient dans ce que vous avez trouvé, les éléments qui s’assemblent ou inversement.

Exemple : Le bleu et le blanc vont bien ensemble, comme le rouge et le gris métallisé. Une disposition particulière des coussins avec alternance des couleurs. Une pièce maîtresse de la décoration comme un tableau, une lampe, un fauteuil… etc.

3. Classification de ces principes

A vous maintenant de comprendre quelles sont les caractéristiques qui vont ensemble ou non. Adaptez-les à votre idée de base et à vos envies. Vous avez toutes les cartes en mains !

On pourrait penser qu’il ne s’agit que de copier-coller ce que vous avez observé ! Mais avez-vous déjà réussi à reproduire à l’identique ce que vous avez vu ? Rarement. En réalité vous vous imprégnez de modèles pour les adapter à votre environnement. En soi, ce que vous faîtes est nouveau et relève donc de la créativité !

  • Pensée analogique

« L’analogie consiste à transférer de l’information provenant de domaines de base, plus ou moins familiers, à un domaine nouveau pour produire des idées originales ». (Dahl et Moreau, 2002)

Reprenons notre exemple : Vous souhaitez re-décorer votre chambre.

Une analogie avec un domaine proche serait de regarder des décorations de chambres voir de salon par exemple ! Comme la méthode précédente, le but étant de vous imprégner de l’image pour l’adapter à votre situation.

Une analogie avec un domaine éloigné serait de regarder des photographies ou des peintures. Toujours dans l’idée de vous imprégner de l’image comme le calme de la montagne ou de la mer. La question que vous devez vous poser est alors : « comment apporter cette ambiance dans ma décoration ? ».

Plus vous pratiquez cette méthode sur un grand nombre de domaines et plus vous aurez des idées ! Cette méthode est très souvent utilisée pour créer de nouveaux services ou produits. C’est un peu ce que l’on fait chez Life&You ! 

J’espère qu’en lisant cet article vous avez trouvé l’inspiration ! Et comme toujours : si vous avez d’autres conseils et astuces, n’hésitez pas à nous en faire part !

 

Article rédigé par Laura, Fondatrice de Life&You

Sources : La créativité de Michel-Louis Roquette et How to Fly a Horse: The Secret History of Creation, Invention, and Discovery de Kevin Ashton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :