Je suis différent-e de la « norme », et alors ?!

Je suis différent-e de la « norme », et alors ?!

Je suis différent-e de la « norme », et alors ?! Et puis d’abord, c’est quoi la « NORME » ?

Vous avez déjà eu l’impression que votre vie est comme un jeu aux règles et aux chemins prédéfinis ? Où les écarts sont interdits ? Moi, oui. Je ne sais pas vous, mais personnellement j’ai l’impression d’être née avec un seul message en tête : Pour être « heureux » il faut faire de longues études, travailler dans une grande entreprise, changer 2 voire 3 fois maximum d’entreprise au cours de notre vie professionnelle, se marier et avoir des enfants.

Et si ce message n’était pas forcément à suivre à la lettre ? Et si ce message ne décrivait pas l’unique chemin qu’il est possible de prendre ?

Entre avis personnel et témoignage, on vous emmène découvrir d’autres chemins qui ne mènent pas dans une impasse, loin de là !

 

WARNING : Cet article n’est pas un coup de gueule mais un coup de boost ! A aucun moment, nous nous permettons de juger vos choix. Si le chemin que vous avez choisi ressemble au message ci-dessus et que vous êtes heureux, alors nous le sommes aussi pour vous. Si vous n’avez pas osez choisir un autre chemin, alors nous sommes de tout cœur avec vous. Et si vous hésitez à choisir cet autre chemin, alors on espère vous encourager !

Poursuivre dans une grande entreprise…

Grande entreprise_la norme

Comme je le disais, j’ai commencé à suivre ce chemin avec ces règles prédéfinies. Mais en cours de route, j’ai entre-aperçu une opportunité, une chance, un changement. Un chemin différent, et presque défendu d’emprunter. Mais ce n’est pas parce que notre monde met en valeur un seul et unique chemin, que les autres sont nuls.

Les longues études, je connais. A BAC +6, je peux dire que ces grandes salles remplies d’étudiants, je les ai vues. Mais alors pourquoi avoir fait autant d’études si cela me dérange ? Je n’ai pas de réponse toute faite ! Certainement parce que j’avais compris que pour être heureuse, il faut faire un métier qui rapporte, et que pour obtenir ce métier qui rapporte, il faut faire des études. Cela ressemble beaucoup à un cercle vicieux :). Aucun regret néanmoins, d’année en année cela m’a apporté de nouveaux centres d’intérêt, et un bagage suffisant pour aujourd’hui avoir le courage de changer de chemin ! 

Notons que la définition de « longues études » est propre à chacun. Cela peut être le BAC, BAC +3, BAC +5, BAC +8 peu importe !

… Ou pas ! 

Bref, revenons à l’opportunité rencontrée. Contre toute attente alors que j’aurais « dû » poursuivre ma route dans une grande entreprise, j’ai décidé de m’aventurer dans le monde de l’entrepreneuriat. Certains penseront que c’est une bonne chose et d’autres diront que c’est un risque, une erreur, ou même un gâchis.

Le seul point sur lequel je suis d’accord, c’est qu’effectivement je ne connais pas mon avenir. Je ne sais pas quelle sera l’issue de cette voie. Mais je vais vous dire un secret : à partir du moment où j’ai fait le choix de vivre cette aventure (MON CHOIX), le chemin que j’emprunte actuellement est devenu magnifique !

Peut-être qu’un jour je finirais ou continuerais dans une grande entreprise. Mais là n’est pas la question. L’important dans tout cela, c’est que malgré les croyances que j’avais sur la vie « idéale », toute tracée et dans la « norme », j’ai osé et J’AI CHOISI de faire autrement. 

Beaucoup de personnes m’ont dit qu’il s’agissait d’un rêve, qu’avant de se lancer il fallait travailler plus de 5 ans dans une entreprise (une grande) et bla bla bla… La seule chose que j’ai envie de répondre à ça, c’est : « Chacun ses convictions et chacun ses choix. Je ne juge pas les vôtres alors ne jugez pas les miens. » Et je peux vous dire qu’à partir du moment où on assume ses choix et qu’on les vit à fond, on trouve le bonheur ;).

Tout plaquer pour retrouver ses valeurs !

Matthieu avait tout pour lui… Enfin selon ce que j’avais compris, personnellement, de notre monde. Des études réussis, une bonne place dans une entreprise, et par chance c’était un métier qui lui plaisait ! Il aurait pu continuer sur ce chemin pendant encore un bon bout de temps ! Mais, il y a un « mais » ;). C’était, en effet, suffisant pour le rendre heureux sur l’instant, sauf que cette source de bonheur n’était pas durable, selon lui. Il y avait toujours des moments où, disons-le franchement, il se faisait chier. A force de réfléchir à cela, il a compris que sa vie, son chemin, n’était pas en adéquation avec ses valeurs.

Voyage_norme

Alors, il a tout plaqué !

Partir à l’étranger, voilà son nouveau but ! Son choix, son chemin qui l’attend (parce que oui, il part dans quelques jours). Encore aujourd’hui il ne sait pas si c’est le bon choix…. C’est tellement différent de ce qu’aurait « dû » être sa vie ! Mais c’est son choix. Il va devoir affronter l’incertitude et la peur de l’inconnu. En d’autres termes, il s’apprête à aller au-delà de sa zone de confort (>> notre zone de confort ? On en parle dans cet article !).

Aujourd’hui, il est presque sûr de ce choix… Et au lieu de penser à ce que « veut » notre monde, il préfère se focaliser sur ses émotions, son ressenti. Comme la joie qu’il a éprouvée lorsqu’il a posé sa démission. Dernière retenue pour sa grande aventure.

Pour le citer : « cela a été une longue réflexion sur les avantages et les inconvénients de ce choix, mais c’est une décision totalement prise avec le cœur ».

Ses proches lui ont pourtant dit que c’était inconscient de sa part de tout lâcher et de partir du jour au lendemain, comme ça…  Malgré ce qu’ils attendaient de lui, il a quand même pris sa décision en n’écoutant que ses valeurs. Il espère que cette décision, ce choix, ce chemin, lui apporteront ouverture d’esprit, découvertes, respect et équité. Des valeurs qui lui sont chères, et qu’il ne retrouve pas forcément dans sa vie actuelle.

En conclusion

Quelles que soient vos croyances sur le monde qui nous entoure et sur ce que l’on attend de vous, vous avez le CHOIX de vous en libérer ! Si vous pensez ne pas être heureux en essayant de rentrer dans le « moule », alors agissez ! Prenez votre courage à deux mains et trouvez votre opportunité pour changer de chemin.

Surtout rappelez-vous que si vous êtes en accord avec votre choix, que vous l’assumez, alors peu importe ce qu’on pourra vous dire, persévérez dans cette voie ! « Agir différemment » peut faire peur, et les réactions que vous croiserez seront sûrement liées à cette peur. Vos proches veulent votre bonheur, mais ne connaissant que ce que le monde leur montre, il est souvent difficile de penser autrement et donc de vous encourager…

Et si on leur montrait qu’ils ont tort ? Et qu’on peut vivre heureux autrement ?

Avec toute ma bienveillance,

Article rédigé par Laura, Fondatrice de Life&You

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :